Catégorie : Qui sommes-nous ?

“Pourquoi j’ai cambriolé”

Alexan­dre Mar­ius Jacob.
Ger­mi­nal, le 19 mars 1905

Messieurs,

Vous savez main­tenant qui je suis : un révolté vivant du pro­duit des cam­bri­o­lages. De plus j’ai incendié plusieurs hôtels et défendu ma lib­erté con­tre l’agression d’agents du pou­voir. J’ai mis à nu toute mon exis­tence de lutte ; je la soumets comme un prob­lème à vos intel­li­gences. Ne recon­nais­sant à per­son­ne le droit de me juger, je n’implore ni par­don, ni indul­gence. Je ne sol­licite pas ceux que je hais et méprise. Vous êtes les plus forts ! Dis­posez de moi comme vous l’entendrez, envoyez-moi au bagne ou à l’échafaud, peu m’importe ! Mais avant de nous sépar­er, lais­sez-moi vous dire un dernier mot.

Puis que vous me reprochez surtout d’être un voleur, il est utile de définir ce qu’est le vol.

Con­tin­uer la lecture

Le pacte asso­ci­atif de la fédéra­tion anarchiste

Ver­sion mod­i­fiée lors du 68e Con­grès de la Fédéra­tion anar­chiste réu­ni les 11, 12 et 13 juin 2011 à Corbigny

Préam­bules

Nous, anar­chistes, réu­nis à la Fédéra­tion anar­chiste, sommes con­scients de la néces­sité de l’organisation spé­ci­fique. Nous propa­geons nos idées et voulons réalis­er une révo­lu­tion rad­i­cale et glob­ale, à la fois économique et sociale, afin que soient détru­ites les sociétés fondées sur la pro­priété privée ou éta­tique des moyens de pro­duc­tion et de la dis­tri­b­u­tion, toutes les exploita­tions, l’ignorance et la mis­ère, ain­si que les rap­ports d’autorité.

Con­tin­uer la lecture

L’or­gan­i­sa­tion de la fédéra­tion anarchiste

Le Comité de relations

Un comité de coor­di­na­tion existe dans le but de faire con­naître les infor­ma­tions, sug­ges­tions, propo­si­tions pou­vant éman­er d’un indi­vidu ou d’un groupe, sans autre droit, pour les cama­rades com­posant ce comité, que celui de n’importe quel autre mil­i­tant de présen­ter propo­si­tions, sug­ges­tions, informations.

La seule déro­ga­tion à cela peut être con­sti­tuée par des ini­tia­tives touchant l’adhésion à un con­grès, car­tel, comité (exem­ples : con­grès anar­chiste inter­na­tion­al, Forces libres de la Paix).

Il va de soi que, dans ces divers organ­ismes, le fond même de notre idéolo­gie ne doit pas être remis en cause et que notre présence ne doit vis­er qu’à des buts pré­cis : oppo­si­tion à la guerre, efforts pour arracher des mil­i­tant-e‑s à la mort, protes­ta­tions con­tre une agres­sion con­tre le peuple.

Con­tin­uer la lecture

© 2021 Groupe Georges Morel - FA - Amiens

Thème original d' Anders Noren - modifié par J.-B. Barilla